Looking for LA…

A l’occasion d’un terrain organisé avec le Département de Géographie de l’ENS en avril 2013, je suis partie avec un groupe d’étudiants à la recherche de la ville de Los Angeles, ou du moins d’une certaine vision de la ville : celle de David Lynch dans Mulholland Drive (2001).

L’idée est en effet de chercher à comprendre comment et dans quelle mesure David Lynch nous donne à voir et à ressentir avec ce film Los Angeles comme une ville postmoderne :

  • d’une part, au sens de l’école de Los Angeles, c’est-à-dire comme une ville éclatée, sans centre, composée d’une somme de lieux discontinus et en tension;
  • et d’autre part, au sens d’une ville sur et dans laquelle se surimposent différentes subjectivités (celles des personnages en l’occurrence, dont les identités sont elle-mêmes multiples), qui contribuent sans cesse à  reconfigurer la ville.

Ce film serait ainsi un moyen de mieux saisir ce que peut être une ville postmoderne, et comment en rendre compte.

A l’aune d’une autre ville que Johannesburg, mais qui comme elle est souvent suspectée de ne plus faire ville, et d’un autre type d’art (audiovisuel et non plus plastique), il s’agit donc d’interroger sous un autre angle les rapports entre art et ville.

Pour en savoir plus : http://lookingforla.wordpress.com/

 

Laisser un commentaire




NATURALITE SAUVAGE |
jerome2008 |
AHL EL KSAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pachasirdarlin
| Variations fugitives
| kaleidoscope